20

Etude de cas Facebook (0 à 100 000 fans)

Les plus anciens lecteurs de ce blog se souviennent forcément de mon étude de cas sur le site  Pourmonchien.fr. 

Ce site, dédié à l'univers canin, tourne tranquillement depuis près de 2 ans désormais, et génère chaque mois ses quelques centaines d'euros de revenus. Mais un aspect que je n'ai jamais évoqué en profondeur sur ce blog est le développement de la communauté Facebook, en parallèle du site. 

Créée à peu près au même moment que le site, la page Un Amour de Chien va passer dans quelques jours la barre des 100 000 fans. Et surtout, depuis quelques semaines, elle génère ses premiers euros !

Tu le sais, créer une communauté engagée sur Facebook, et gagner de l'argent avec celle-ci est un métier assez différent de celui d'éditeur de sites. Les problématiques sont différentes, les techniques d'engagement et de conversion également. Et j'ai donc du tout ré-apprendre pour développer cette page, et en faire un vrai atout, complémentaire à mon site.

Aujourd'hui, je te propose de décortiquer COMMENT j'en suis arrivé là. Comme d'habitude, je te parlerai des problématiques rencontrées tout au long du développement de cette page, mais surtout, je partage avec toi dans cet article tout ce qui m'a permis de réussir au final à mener cette page aux 100 000 fans :

  • Les stratégies employées au lancement de la page pour attirer les premiers fans
  • Les techniques ayant permis de passer de quelques fans par jour à plusieurs centaines, de manière 100% organique
  • Les méthodes utilisées pour générer les premiers euros
  • Les idées pour faire de cette page un véritable business pour moi dans le futur !

Un invité spécial 

Le succès de cette page, je le dois à plusieurs personnes qui ont fait un super boulot dessus, et m'ont fourni des conseils d'une valeur inestimable tout au long de ces 2 dernières années.

Guillaume tout d'abord, qui a été le premier à travailler sérieusement sur la page lors de son stage chez moi en tant que Community Manager, qui a lancé la communauté, et nous a notamment permis d'être repéré par Royal Canin pour participer à un séjour tous frais payés dans les Alpes.

Et plus récemment Olivier Jaleran, qui est mon invité vraiment spécial pour cet article !

olivier jaleran expert facebook

Olivier est le créateur de la page Papa Chouch

Sa page a un peu plus d’un an d’existence et compte déjà près de 170 000 fans. Elle est devenue la page leader des pages humoristiques destinées aux parents et se place dans le top 3 des pages les plus influentes pour la communauté parentale.

hausse des fans

Statistiques de la page Papa Chouch arrêtées au 13 Mars 2017.

Il est l’un des premiers influenceurs sur Facebook à en vivre alors que sa page est l’une des plus récentes. Il a récemment  sorti une formation pour aider les influenceurs à réussir, et publiera en Septembre son premier ouvrage en collaboration avec une grosse maison d'édition Française.

Depuis plusieurs mois maintenant, Olivier joue un rôle majeur sur le développement de la page Facebook Un Amour de Chien, et la barre des 100 000 fans est en grande partie SON succès 🙂

Cette étude de cas est divisée en 4 parties, correspondant aux 4 étapes de développement de ma page Facebook (lancement, croissance, maturité, monétisation). Et pour chaque partie, tu trouveras, en plus de mon analyse, une série de conseils précis à appliquer sur ta page, fournis par Olivier.

C'est parti !


Partie 1 : attirer ses premiers fans sur Facebook, le parcours du combattant.

Que les choses soient claires : créer, animer et faire grossir cette page Facebook n'a PAS été de tout repos. Notamment car je dois l'admettre, lorsque j'ai lancé la page, je n'y connaissais absolument RIEN en gestion de communauté...

​Dire que les débuts ont été compliqués est donc un doux euphémisme 🙂 .

La réalité, c'est qu'après avoir lancé la page, et publié quelques photos / articles disponibles sur mon site, j'ai vite abandonné, par manque de temps, et de motivation. Il faut reconnaître que l'impact de mes publications étant au niveau zéro, c'était difficile de trouver la moindre bonne raison de passer du temps dessus, alors que je pouvais bosser sur des choses que je maitrisais parfaitement (ajout de contenu, obtention de liens pour le site Pourmonchien.fr).

Ce n'est qu'à l'arrivée de Guillaume que j'ai décidé de (re)-mettre cette page Facebook dans la liste des actions possibles pour accroître le business.

Sans réel plan d'action (de ma part), c'est clairement la patience et les compétences de Guillaume (qui était alors étudiant en webmarketing, avec une spécialisation en gestion de communauté web) qui nous ont permis, petit à petit, de voir les premiers soubresauts.

Jour après jour, Guillaume menait sur la page ses propre tests : articles VS photos VS vidéos. Photo de chiot VS photo de chien adulte. Texte de présentation long VS texte de présentation court. Appel à l'action ou non. Lien externe ou non. Etc, etc...

L'image que tu vois ci-dessous illustre la courbe de croissance de la page lors de ses premiers mois d'existence. Le tout premier soubresaut a lieu en Juillet (quelques semaines après l'arrivée de Guillaume), et ​petit à petit, les fans s'accumulent, mais sans réels pics...

Jusqu'au mois de Novembre, où après plus de 6 mois, la page atteint la barre des 7 000 fans.

Et pour savoir ce qu'il s'est passé en Novembre, RDV dans la partie 2 de cette étude de cas, disponible juste en dessous des conseils pratiques d'Olivier. Des conseils que j'aurais aimé avoir à ma disposition dès le lancement de la page !



LES CONSEILS PRATIQUES D'OLIVIER POUR RECRUTER TES PREMIERS FANS SUR FACEBOOK

Les débuts d’une page Facebook sont toujours compliqués car il y a un décalage fort entre l’ambition du créateur de la page et la réalité des réseaux sociaux.

Le sentiment de découragement frappe souvent au bout d’un mois. Le créateur y a consacré un temps important pour des résultats mitigés, peu de fans sur la page, peu d’interactions avec les publications, la volonté du départ diminue et beaucoup pense à abandonner.

Il faut tout de suite intégrer que les réseaux sociaux ne connaissent que très peu de réussite fulgurante (comme toute entreprise en fait). La création d’une communauté prend du temps, la gestion d’une page Facebook est un métier et les techniques pour réussir sur Facebook ne sont pas ou peu répandues.

Je vois de nombreuses pages qui ont à 1 000 ou 2 000 fans, qui ont le potentiel pour arriver à 100 000 fans, mais dont les administrateurs ne connaissent pas les "bonnes pratiques" pour réussir et ainsi croitre de façon importante.

Avant de lancer votre page, je vous recommande de choisir un nom qui représente votre page, un nom plutôt court et fun mais surtout de vérifier que personne ne l’a pas déjà pris car il est possible d’avoir plusieurs pages avec le même nom.

La base quand vous commencez une page Facebook est de demander à vos amis d’aimer votre page. Beaucoup s’arrêtent la, moi je vous conseille ensuite de demander à chacun de vos amis qui ont aimé votre page de cibler leurs propres amis qui seraient sensibles à la thématique de votre page.

Il n’y a pas de meilleur ambassadeur que vos amis pour vous aider à faire décoller votre page. On a en moyenne 140 amis en France, en demandant à vos amis de vous aider vous allez arriver à 200 ou 300 fans sur votre page. C’est votre socle de départ.

Pour des raisons liées à l’algorithme de facebook, vous allez aussi commencer à publier 3 ou 4 fois par jour et ce dès le premier jour. Chaque publication est une occasion de faire connaitre votre page auprès de nouveaux fans. Plus vous publiez, plus vous augmentez cette chance.

Une stratégie à mettre en place et qui fonctionne bien, consiste à fêter les événements importants de la page ou de son créateur : les 500, 1 000, 2 000, 5 000, 10 000 fans, les 6 mois de la page, l’anniversaire de son créateur. A chaque fois, il faut remercier les fans de leur implication mais surtout leur demander de continuer à vous aider en leur demandant d’inviter eux-mêmes leurs amis à aimer la page.

A chaque fois que je l’ai fait, j’ai eu une hausse significative de mes fans. Je peux vous donner comme exemple le jour où j’ai fêté les 50 000 fans, j’ai fait cette demande, en 24H j’ai eu 800 fans en plus.

Ou encore quand j’ai annoncé la grossesse de ma femme j’ai eu 1 200 fans en plus alors que je n’avais rien demandé. Quand on sait que Facebook demande 200€ pour avoir 400 fans en plus, cette stratégie est plus que rentable

Exemple de célébration d'un événement : annonce de la grossesse de la femme d'Olivier, 12 000 like en 1h !

Olivier
Influenceur, créateur de la page Papa Chouch

Les points clés à retenir

  • Une page met TOUJOURS du temps à décoller, et il ne faut absolument pas se décourager face aux premiers résultats 🙂 .
  • Choisis un nom court, unique et représentatif de ta page. Parfois, il vaut mieux nommer sa page différent de son site (Pourmonchien.fr => Un Amour de Chien) pour avoir plus d'impact émotionnel.
  • Créé un premier socle de fans via ton cercle d'amis.
  • Publie 3-4 fois par jour dès le début, pour "alimenter" l'algorithme Facebook.
  • Fêtes les événements marquants, et pousse tes fans à te soutenir en leur demandant d'inviter des amis, ou de partager tes publications "anniversaire".

Partie 2 : les premiers pics de croissance, et comment engager ses fans sur Facebook.

Dès le mois de Novembre, les choses s'accélèrent. Mais pas par hasard !

Après plusieurs mois de tests, des tendances bien précises commencent à se dessiner. Et quelques ingrédients du succès commencent à sortir du lot.

C'est le moment où nous réalisons par exemple que comme pour un site de niche, l'important n'est pas la quantité, mais la qualité. Que l'important n'est pas d'attirer plus de fans, mais d'obtenir plus d'engagement de la part de nos fans actuels.

Car plus nos fans actuels s'engagement, en interagissant avec les publications, plus celles-ci bénéficient d'une portée organique forte (c'est à dire qu'elle sont poussées à d'autres personnes, gratuitement).

Si tu as lu certains de mes articles sur l'intention commerciale (dont celui-ci), tu sais qu'un de mes "secrets" pour monétiser mes sites est de me focaliser sur les visiteurs qui sont le plus susceptibles de passer à l'action, en s'inscrivant à mes offres ou en achetant les produits proposés sur mon site.

Et bien c'est le même processus d'analyse qui entre en jeu sur Facebook. 

En l'espace de 3 mois, les pics de croissance se succèdent et la page passe de 7 000 à plus de 25 000 fans, de manière 100% organique.

Notre seule "recette magique" : se focaliser sur les publications générant le plus d'interactions possibles, pour maximiser notre viralité. Je pourrais t'expliquer ça plus en détails, mais Olivier le fait tellement mieux que moi, que je te laisse découvrir juste en dessous ses conseils pratiques et concrets pour engager une communauté Facebook.

Des conseils que nous appliquons désormais au quotidien sur la page, et qui permettent de maintenir un rythme de croissance très intéressant !

LES CONSEILS PRATIQUES D'OLIVIER POUR ENGAGER TON AUDIENCE FACEBOOK 

Kevin vient d’expliquer l’une des clefs de facebook. Les utilisateurs de facebook sont sur ce réseau social pour prendre des nouvelles de leurs amis, prendre du plaisir en voyant des publications funs ou interpellantes, découvrir de nouvelles choses mais tout cela dans un temps court.

Les utilisateurs de Facebook restent peu de temps par cession, en revanche ils viennent des dizaines de fois par jour. A ce jour, sur les 160 000 fans de ma page, 120 000 sont connectés en permanence de 9H à 21H.

Les utilisateurs de Facebook ne viennent pas sur ce réseau social pour acheter donc il est inutile de faire chaque jour des publications pour vendre. En revanche si vous frappez au bon moment vous allez vendre et en quantité mais d’abord il faut que vos fans soient liés à vous et qu’ils aient confiance en vous.

Je préconise de mettre sur votre page Facebook plutôt des vidéos que des images car elles sont beaucoup plus mises en avant. Les derniers chiffres connus expliquent que l’algorithme de Facebook met en avant les vidéos 1,5 fois plus que les images. La vraie nouveauté vient de Facebook live qui est 3 fois plus mis en avant par rapport à une image. Si vous avez la possibilité de faire des live, il ne faut pas hésiter à le faire.

L’ambition sur une page est de réussir à créer une communauté engagée. Avoir des fans sur une page est extrêmement facile, vous pouvez en acheter des milliers en Asie, vous pouvez faire des jeux concours en demandant d’aimer votre page pour y participer. Vous pouvez voir tous les jours des pages avec 40 000 fans et 2 likes sur chacune de leur publication. A quoi bon ?

Ce qu’il faut réussir à faire c’est avoir des "fans engagés" qui likent, commentent et partagent vos publications pour augmenter votre visibilité. Plus vous serez visible, plus vous aurez de fans.

Je vais vous donner un exemple concret : j’ai une amie qui a aimé une page, je l’ai vu défilé sur mon mur, chaque jour elle a liké 1 ou 2 publications qui sont aussi apparues sur mon mur, je les trouvais sympa. Un jour elle a commenté une publication qui était vraiment super, je suis allé voir la page puis je l’ai aimée. Cette amie a été la meilleure ambassadrice de la page.

Je suis maintenant fan de la page et j’ai vu que d’autres amis sont venus aimer la page en question car j’ai continué à aimer, commenter voir partager certaine de leur publication.

L’une des stratégies à mettre en œuvre pour avoir une plus grande visibilité est de faire sur chaque publication un "appel à l’action".

Le reflexe premier d’un fan quand il voit une publication qui lui plait est de la « liker ». Or nous savons que pour l’algorithme de Facebook le like est le moins important des critères pour détecter une bonne publication. L’algorithme est calibré pour déceler les bonnes publications et ainsi les montrer au plus grand nombre.

Exemple d'appel au partage : 2 600 partages en 8h !

Une bonne publication est une publication qui est partagée, commentée et likée mais dans cette ordre là. Le grall pour une publication est le partage donc il faut tout faire pour inciter les fans à le faire en faisant un appel à l’action.

Exemple d’appel à l’action :

  • Partage : "Superbe histoire à partager pour la faire connaitre au plus grand nombre ! "
  • Commentaire : « Vous en pensez quoi ? »
  • Like : "Un (y) [pouce de Facebook] pour montrer votre soutien"
  • Aimer la page : "N’oubliez pas d’aimer la page des amoureux des chiens → @unamourdechien"

Il est important de solliciter vos fans pour qu’ils interagissent avec vos publications et ainsi augmenter votre visibilité de façon gratuite. En suggérant à vos fans de faire plus qu’un simple like, il aura tendance à le faire beaucoup plus que si vous en mettez rien et attendez qu’il le fasse lui-même. Il faut toujours suggérer une action en plus à faire en fonction de votre publication.

Olivier
Influenceur, créateur de la page Papa Chouch

Les points clés à retenir

  • Tes fans ne sont pas sur Facebook pour acheter. Ils sont là pour passer le temps. Tu ne dois donc pas "traiter" ton audience comme une audience "marchande", mais comme une vraie communauté de "passionnés".
  • Tu ne dois pas publier des posts commerciaux chaque jour. Il faut les disséminer, sélectionner la bonne offre et le bon moment. Le reste du temps, privilégie des publications qui engagent tes fans !
  • La clé d'une communauté qui a de la valeur, c'est son engagement (c'est à dire le fait qu'elle like, commente et partage tes publications).
  • Les Live Facebook sont les publications qui génèrent le plus d'engagement et sont les plus mis en avant par Facebook, devant les vidéos, et les photos. PS : attention aux droits d'auteur pour les vidéos !
  • Tu peux augmenter l'engagement de tes fans en les appelant à passer à l'action. En leur demandant de partager, commenter, ou liker ta publication par exemple !
  • Plus tes fans interagiront avec tes publications, plus tu bénéficieras d'une portée organique (c'est à dire que tu atteindras des personnes nouvelles susceptibles de liker ta page par la suite), et la valeur de ta communauté augmentera.

Partie 3 : la prise de contrôle, et les techniques utilisées pour recruter plus de fans, gratuitement !

Le premier déclic a donc été la compréhension de cette notion cruciale qu'est l'engagement de nos fans.

Plus nos fans réagissaient à nos publications (via un like, via un commentaire, via un partage), plus celles-ci étaient visibles, et poussées par Facebook, aussi bien à NOS fans actuels qu'à des personnes ne suivant pas encore notre page, et donc susceptibles d'être intéressées par notre contenu.

​Enfin fixés sur le type de contenu qui engageaient notre audience, nous avons commencé à automatiser les publications. Pas besoin d'outil extérieur, avec l'outil de publication de Facebook, tu peux désormais prévoir tes posts pour plusieurs jours, semaines, voire mois à l'avance !

L'automatisation des publications nous a permis d'accélérer le rythme, en publiant plus (3-4 fois par jours), à des heures identiques, identifiées comme étant les plus intéressantes pour atteindre noter audience.

C'est à peu près au même moment que nous avons "découvert" la fameuse option d'invitation de ses fans. Si tu ne connais pas encore cette méthode, il va falloir t'y mettre ! Cette option n'est pas réellement mise en avant par Facebook, et de façon assez surprenante, très peu de personnes l'utilisent (ou en tout cas de façon régulière).

Le principe est simple : chaque personne ayant interagis avec une de tes publications (que ce soit un j'aime, ou une autre "émotion"), peut-être invitée à aimer ta page.​

J'ai publié il y a plusieurs mois de cela une vidéo explicative du processus, donc au lieu de tout te détailler par écrit ici, je t'invite à regarder la vidéo ci-dessous si tu ne connais pas encore ce système !​

Pour augmenter le nombre d'invitations que nous pouvions envoyées, nous avons aussi à ce moment là commencé à sponsoriser certaines de nos meilleures publications

Les premiers tests n'ont pas toujours été concluants, jusqu'à ce que nous comprenions que le degré de viralité initial était un élément critique à prendre en compte pour bénéficier d'un effet de levier.

De manière simplifiée, plus ta publication initiale est bonne (c'est à dire qu'elle génère déjà de façon organique un bon taux d'engagement), plus Facebook aura tendance à démultiplier la viralité de celle-ci une fois un budget publicitaire ajouté. Et ce, sans avoir à dépenser beaucoup d'argent !

Automatisation des publications les plus impactantes, budget publicité et invitations quotidiennes ont été les clés pour faire croître la page de manière significative au fil des mois, jusqu'à arriver à une phase dite de "maturité".

LES CONSEILS PRATIQUES D'OLIVIER POUR RECRUTER PLUS DE FANS, GRATUITEMENT OU A TOUT PETIT PRIX !

Quand Facebook est bien utilisé avec les bonnes stratégies, cela peut produire des résultats fantastiques en effet.

Pour augmenter le nombre de fans de votre page, il faut effectivement inviter toutes les personnes qui ont aimé une publication à venir aimer votre page. Le taux de conversion est entre 10 et 20 % en fonction de la qualité de la publication.

Vous pouvez envoyer 512 invitations tous les jours, puis vous serez bloqué durant 24 à 48H, je vous invite donc à envoyer 400 invitations chaque jour, aucun risque de blocage et vous allez obtenir de 40 à 80 fans chaque jour. Cela représente quand même 1 200 à 2 400 fans en plus chaque mois, juste avec cette stratégie et un seul administrateur.

D’ailleurs si vous voulez mettre un peu d’argent dans de la publicité Facebook, je vous invite à toujours mettre de petites sommes (moins de 5€) sur vos meilleures publications. Le Reach organique prendra vite le dessus sur le payant et vous allez toucher beaucoup plus de personnes que la promesse initiale de Facebook. Cela ne marche que pour vos meilleures publications mais aussi en ciblant les bonnes personnes.

Une autre stratégie peu connue mais qui fonctionne extrêmement bien est celle que j’ai appelé "doubler le plaisir". Lorsqu’une publication marche très bien sur votre page, je vous invite à la mémoriser dans un dossier et 3 mois plus tard vous allez la remettre sur votre page, celle-ci marchera encore mieux.

Comment cela est il possible ?

Tout simplement en conjuguant 3 facteurs :

Le premier c’est qu’en 3 mois vous allez progresser en terme de fans donc de nombreux nouveaux fans n’auront pas vu votre publication et seront ravis de la voir. Aucun fan ne va sur une page et regarde ce qui a été publié avant.

Le second facteur est lié au Reach, quand vous avez mis votre publication, elle a été vue par des fans mais pas par tous car certains n’ont pas été intégrés par l’algorithme de Facebook. Par conséquent des fans déjà présents n’ont pas vu votre super publication.

Le troisième et dernier facteur est que les fans ne se rappellent pas ce qu’ils ont vu. Un fan est souvent abonné à plusieurs pages, il a en moyenne 140 ami.e.s, son cerveau ne va pas retenir une phrase ou une image, qu’il a certes aimés, mais qu’il a vu 2 secondes il y a 3 mois.

Encore aujourd’hui, tous les jours je republie une ancienne publication.

Pour vous donner un exemple du potentiel : j’avais obtenu 200 likes sur une publication lorsque j’avais 500 fans, elle a ensuite obtenu 3 000 likes lorsque j’en avais 10 000 et la dernière fois que je l’ai mise elle a fait 12 000 likes pour 100 000 fans.

Exemple du "double plaisir" : publication du 7 Mars 2016 (démarrage de la page, 500 fans environ).
206 like, 297 partages, 7 commentaires.

Exemple du "double plaisir" : même publication, cette fois le 23 Mai 2016 (10 000 fans environ).
3 000 like, 743 partages, 85 commentaires.

J’ai prévu de la remettre prochainement, nous verrons ce que cela donne avec 180 000 fans mais je n’ai aucun doute du résultat !

Olivier
Influenceur, créateur de la page Papa Chouch

Les points clés à retenir

  • Chaque jour, tu peux inviter jusqu'à 400 personnes (par compte) ayant interagis avec tes publications à aimer ta page. C'est un excellent moyen de gagner des fans gratuits, mais engagés !
  • Si tu paies pour promouvoir tes publications, privilégie celles avec le maximum d'engagement initial, et ne mise que 5€ maximum par jour, c'est suffisant pour booster une bon post.
  • Utilise la technique du "Double plaisir" d'Olivier. Réutilise tes meilleures publications tous les quelques mois !

Partie 4 : l'atteinte de la maturité, et la monétisation de la page Facebook

Dans la première partie de cet article, on a vu comment lancer sa page Facebook, et recruter ses premiers fans. Puis je t'ai parlé de nos premiers pics de croissance, correspondant à une compréhension de l'importance de l'engagement de nos fans.

Et dans la dernière partie, je t'ai expliqué comment nous avons "automatisé" la quasi totalité de l'animation de la page Facebook, en mêlant automatisation, budget pub et invitations de nos fans.

Tout cela nous a amené à une phase de maturité. C'est à dire une phase où tout est "sous contrôle", mais où la croissance ralentir naturellement. Ce n'est pas une phase négative, c'est simplement l'atteinte d'un plateau, où les coups d'éclats sont moins nombreux, car tout est plus ou moins déjà optimisé.

Chaque semaine, la page recrute ses 1 500+ fans (et ce même quand j'oublie de publier dessus...), et c'est à ce rythme de croisière plutôt sympa que nous nous approchons des 100 000 fans.

Et puisque tout est automatisé, et que tout fonctionne bien, il est temps de parler business ! Car après tout, le but de tout projet, que ce soit un site internet ou une page Facebook, est bien entendu de monétiser celui-ci !

Au cours des derniers mois, j'ai étudié plusieurs options pour commencer à monétiser cette audience, avec plus ou moins de succès. Les fans étant habitués à ne voir quasiment que des vidéos et photos, les premiers liens postés pour promouvoir certains de mes produits n'ont pas vraiment été appréciés (Olivier t'en dit un peu plus sur ce sujet dans ses conseils un peu plus bas, et comment éviter de rencontrer le même souci).

Mais petit à petit, les choses se mettent en place, et aujourd'hui, je dispose de plusieurs pistes solides pour monétiser la page dans le futur. Les premiers euros sont déjà tombés, notamment grâce à quelques dizaines de ventes réalisées avec Amazon, ainsi qu'un partenariat publicitaire avec un magazine obtenu via Olivier.

Il y a encore pas mal de travail pour rendre cette page "rentable", et en faire un vrai atout dans mon activité, mais la barre des 100 000 fans + les conseils d'Olivier devraient m'aider à générer au minimum quelques centaines d'euros par mois d'ici l'été.

Pour aller plus loin, il faudra développer d'autres stratégies, et je t'en dis d'ailleurs un petit peu plus dans la conclusion de cet article, juste après les conseils pratiques d'Olivier 🙂 .

LES CONSEILS PRATIQUES D'OLIVIER POUR PRÉPARER SON AUDIENCE ET GAGNER DE L'ARGENT AVEC UNE PAGE FACEBOOK

Evidement que d’avoir des fans sur une page est valorisant pour le créateur.

Pour le moment, de nombreux administrateurs ne sont pas professionnalisés et n’exploitent pas le potentiel de leur page. Il y a encore beaucoup d’amateurisme dans la gestion des pages Facebook.

Je vois tous les jours de nombreuses pages avec plus de 150 000 voire 300 000 fans, ne pas exploiter financièrement ce réservoir de fans. La plupart ne savent même pas que l’on peut vivre très correctement grâce à une page Facebook.

Pour pouvoir en vivre, il faut dès le départ préparer votre audience à la variété de vos publications même si cela ne vous rapporte rien pour le moment.

Lorsque j’ai commencé à mettre des liens sponsorisés sur ma page après 8 mois sans jamais en mettre avant, cela a déçu certains fans. Ils ont vu que je commençais à mettre des liens, sous des formes que je n’avais jamais fait avant, et certains me l’ont reproché.

Si vous l’avez toujours fait, personne ne vous reprochera rien, d’où l’importance de commencer tôt.

Il ne faut donc pas hésiter, même si vous n’avez que 500 fans, à mettre des liens vers des articles de presse intéressants, des marques que vous aimez bien ou pour des produits Amazon.

Il faut le faire de temps en temps mais suffisamment pour que votre audience s’habitue à cette variété. Lorsque vous aurez de nombreux fans, vous continuerez cette stratégie mais vous serez payé pour le faire.

Pour vous donner mon exemple, je partageais de temps en temps des articles vers un site d’actualité que j’aimais bien. A chaque fois, je mettais un lien actif vers sa page. Ce site m’a repéré et m’a proposé un partenariat. Dorénavant, je suis payé pour relayer leurs articles sur ma page, j’ai la liberté totale dans le choix des articles. Je suis payé en fonction du nombre de clics vers leurs articles.

Des marques liées à la thématique de ma page (parentalité) me contactent pour faire la promotion de leurs produits sur ma page. J’en accepte 2 à 3 par semaine afin de garder la primeur aux contenus de qualité.

Exemple de publication sponsorisée pour Miladore - 1300 € de CA généré par la marque, pour 117€ de coût

Je facture 117€ une publication sponsorisée sur ma page. Les tarifs sont calculés en fonction du nombre de fans donc si je continue à avoir la même progression de fans sur ma page, les tarifs vont évoluer et ne pourront plus redescendre.

Une autre piste est de faire de l’affiliation avec Amazon. Je mets en avant des produits liés à ma thématique et je récupère entre 5 à 10% de toutes les ventes. Pour le moment, j’arrive à dégager entre 500 et 600 € de revenus par mois mais je suis encore en train de m’améliorer et espère pouvoir générer plus de revenus dans les 6 mois à venir.

publication pour Amazon

Exemple de publication Amazon pour la fête des Grand-mères.

Gains amazon

Gains générés via Amazon entre le 21 et le 23 février suite à la publication pour la fête des Grand-mères.

En mettant tout cela j’arrive à dégager entre 2 000 et 2 500€ par mois, ce qui est intéressant c’est que cette somme ne devrait pas diminuer car elle est liée au nombre de fans. Mes revenus devraient continuer à augmenter dans les mois à venir.

Ma page étant devenue une référence dans le monde de l’enfance et la parentalité, je fais aussi des formations pour des entreprises afin de leur expliquer les stratégies à mettre en œuvre pour réussir à avoir des fans puis de les convertir en "acheteurs".

Olivier
Influenceur, créateur de la page Papa Chouch 

Les points clés à retenir

  • Habitue dès le départ tes fans à voir des publications variées (photos, vidéos, produits Amazon, articles, etc...).
  • Tu peux préparer le terrain à de futures opportunités de monétisation en partageant très tôt sur ta page des publications de pages / marques de ton univers.
  • Par la suite, tu peux gagner de l'argent en proposant des publications sponsorisées à ces mêmes marques (elles pourront même te découvrir seules, et te contacter pour bosser avec toi).
  • Tu peux également monétiser ta page en poussant ton propre produit auprès de ton audience, ou encore en poussant des produits Amazon en tant qu'affilié (la solution la plus simple quand on démarre !).
  • Si tu proposes des publications sponsorisées, ton prix peut augmenter avec la croissance de ton nombre de fans. 

Le mot de la fin : les projets à venir pour cette page, et la formation "De 0 à 100 000 Fans Facebook en moins d'1 an" d'Olivier !

Amazon Affiliates + Partenariat avec un magazine me payant au clic généré sur chaque publication : voici les options "validées" à ce jour pour générer plusieurs dizaines d'euros par mois sur la page Facebook.

​Mais pour aller chercher plusieurs centaines, ou milliers d'euros par mois, il va falloir être plus agressif, et voici quelques pistes sur lesquelles je vais travailler dans les mois qui viennent :

  • Amazon FBA : l'idée est toujours de vendre des produits via Amazon, mais en proposant cette fois non pas des produits en affiliation, mais des produits créés par ma société. Je parlerai prochainement de cette activité tout juste démarrée en invitant un autre expert du domaine en la personne de Yannick Chastin 🙂 .
  • La vente d'espace publicitaire : le premier partenariat de la page a été apporté par Olivier. J'ai bon espoir de pouvoir multiplier ceux-ci dans les mois qui viennent, en bénéficiant notamment de cette fameuse barre des 100 000 fans qui fera de la page Un Amour de Chien l'une des pages leader dans le domaine. L'objectif étant de pouvoir basculer du modèle au clic vers un modèle de publication payante, comme Olivier le fait déjà sur sa propre page.
  • Le recrutement d'emails et la vente de formations : une page Facebook est une fantastique manne d'audience, mais rien ne vaut une adresse email. Et dans les semaines qui viennent, je vais donc travailler plusieurs offres visant à convertir un maximum de fans en "inscrits" à ma liste d'emails. Liste qui me permettra par la suite de vendre nos formations, mais également nos produits physiques !

En fonction des évolutions, je publierai dans les mois qui viennent une "suite" à cet article, 100% focalisé sur l'aspect monétisation 🙂 .

C'est tout pour aujourd'hui, j'espère que tu as appris quelque chose dans ce nouveau "long" article, et si tu as des questions sur le sujet, je t'invite à les poster dans les commentaires ci-dessous, Olivier et moi se feront un plaisir d'y répondre 🙂 .

A très vite !

Click Here to Leave a Comment Below 20 comments