La différence entre une tendance et une révolution

De produit tendance à véritable révolution

[toc]

Vous vous en rappelez peut être, j’ai écrit il y a quelques semaines un article afin de vous mettre en garde contre les produits dits tendance. Ces produits très saisonniers, dont la durée de vie est naturellement limitée par l’attrait qu’ils génèrent, leurs caractéristiques techniques, leur nom, etc…

Et qui dit durée de vie limitée, dit opportunité de business tout aussi limitée. Mon conseil était donc d’éviter de lancer votre site de niche sur un mot clé de ce style, pour vous concentrer sur des niches plus porteuses sur le long terme.

La semaine dernière, en séjour à Londres, j’ai eu l’occasion d’avoir une discussion très intéressante avec un ami sur la différence entre un produit tendance et un produit révolutionnaire. Nous étions tous les deux d’accord sur le risque lié à la notion de « tendance » quand on analyse les opportunités de niche, mais nous demandions dans quels cas particuliers une tendance pourrait en fait être bien plus que ça.

La conclusion (en très court) : certaines tendances sont en réalité des révolutions. Et qui dit révolution, dit grosses opportunités à venir

Tendance VS Révolution

Alors concrètement, quelle est la différence entre un produit tendance et un produit annonçant une réelle révolution.

A la base, les deux ont des caractéristiques assez similaires :

  • Ils sont « nouveaux »
  • Tout le monde en parle (et le veut)
  • Ils coûtent (souvent) cher

Mais la vraie différence se situe au niveau du message sous-jacent. Un produit tendance n’est qu’une mode amenée à disparaître (et peut être réapparaître au fil des décennies, regardez le pantalon patte d’eph). Un produit révolutionnaire est en réalité le début d’un véritable changement dans la façon dont on consomme.

Consomme au sens large. Nourriture, information, produits…

Besoin d’un exemple ? Les smartphones. L’apparition de l’iPhone (qui même s’il n’était pas forcément le premier, a en tout cas été le plus marquant) n’a pas été qu’un coup d’éclat d’Apple. Certes le produit était nouveau, on n’avait jamais « vu » ça avant. Tout le monde en a parlé pendant des mois. Et son prix était exorbitant. Mais l’iPhone était surtout le premier né d’une véritable révolution de l’industrie mobile.

Combien de smartphones ont été lancés depuis ? Combien de produits dérivés ont été créés grâce à ce simple produit (coques, abonnements 4G, accessoires, applications mobiles…) ? Combien d’emplois ont été créés ? Et à quel point cet objet a-t-il changé VOTRE vie ?

Je crois que le mot REVOLUTION est ici un bien faible mot en effet…

Quand le traffic ne veut plus rien dire

Mais revenons justement quelques années en arrière, et demandons-nous dans quelle mesure nous aurions pu « détecter » dans cette tendance une réelle lame de fond qui générerait quelques années plus tard des milliards de dollars à travers le monde.

Ceux d’entre vous qui suivent mon étude de cas publique sur le lancement d’un site de niche de A à Z ont certainement en tête les premiers conseils que j’avais fourni pour la sélection d’un mot clé :

  • Au moins 1 000 recherches exactes par mois, mais avec une préférence pour un mot clé à 5 000+ si cela doit être le mot clé principal.
  • Des mots clés secondaires en pagaille.
  • Un CPC intéressant (supérieur à 1€) si vous décidez de monétiser avec Adsense. Ou des options de monétisation faciles à mettre en place (affiliation).
  • Un sujet qui m’intéresse.
  • La “sensation” de pouvoir ranker sur ce mot clé.

Quand on souhaite se lancer sur une niche « révolutionnaire », tout cela ne veut plus dire grand chose.

  • D’après vous, combien de personnes recherchaient le mot clé « smartphone » avant la sortie de l’iPhone ?
  • Combien de mots clés secondaires peuvent entourer un mot clé tout juste « inventé » ?
  • A combien peut bien s’élever le CPC d’un mot clé qui n’a encore aucune « compétition » ?

Oubliez le traffic, si vous détectez cette révolution à temps, du traffic il n’y en aura probablement PAS. Ce sont d’autres indicateurs qui doivent vous aider à prendre conscience du potentiel qui se cache derrière ce simple mot clé tendance.

Comment déceler une VRAIE révolution ?

Si ce n’est pas le traffic, alors QUOI ?

Voici 3 indicateurs qui selon moi permettent de valider qu’un produit tendance n’est pas QUE tendance :

  • Tout le monde en parle… durablement
  • Une concurrence s’organise sur le marché cible du produit du base
  • Un nouvel écosystème se créé autour du produit de base

Tout le monde en parle… durablement

A la sortie de l’iPhone, les médias se sont littéralement déchaînés sur l’aspect révolutionnaire du produit. Et ils avaient raison, même si quelques années après le première modèle semble complètement ringard, à l’époque ce fut une vraie bombe sur le marché de la téléphonie mobile.

Mais la première vague ne s’est pas arrêtée là. Regardez plutôt la tendance des recherches sur le mot clé iPhone par exemple depuis son lancement en 2007.

tendance traffic iPhone

Encore plus intéressant dans notre optique de détection de niche révolutionnaire, la croissance de la courbe de recherche sur le mot clé « smartphone » en France depuis le lancement de l’iPhone (produit déclencheur) :

evolution tendance smartphone en France

Chaque lettre étant une actualité ayant contribué à la croissance continue de l’intérêt des gens pour ce type de produits. Notez tout de même le temps qu’il a fallu pour avoir une véritable poussée sur ce mot clé. L’iPhone est sorti en 2007, et ce n’est qu’on 2010 qu’on a commencé à voir un vrai changement au niveau de la courbe.

Comment expliquer ça ? Ma connaissance du marché des smartphones à cette époque étant assez limitée, j’aurais tendance à dire qu’il n’y avait tout simplement pas encore de vraie concurrence à l’iPhone et que le traffic se concentrait donc sur le nom du produit plutôt que le mot clé « générique ».

Mais dès lors que d’autres marques ont commencé à offrir des alternatives crédibles, le marché s’est métamorphosé et tout s’est accéléré. Ce qui nous amène au point suivant.

Une concurrence s’organise sur le marché cible du produit du base

L’une des meilleures façon de détecter une révolution est d’observer la réaction des principaux concurrents au « produit de base ». Reprenons notre exemple de l’iPhone. A sa sortie, l’iPhone était SEUL sur le marché. Aucune autre marque de téléphone ne disposait d’un produit aussi révolutionnaire, complet, excitant.

Quelques années après, on ne compte plus les modèles concurrents. Samsung, Nokia, Xiami, Huawei, LG, Sony, Wikio et j’en passe… Toutes ces sociétés ont lancé leur version. Et si elles l’ont fait, c’est qu’elles savaient qu’avec son iPhone, Apple avait réellement révolutionner le marché, et qu’il allait falloir augmenter le niveau pour se démarquer.

Vous vous souvenez de l’importance d’avoir une compétition élevée entre annonceurs quand on valide la monétisation via Adsense ? Plus il y a d’annonceurs sur un mot clé, plus le CPC est amené à augmenter. La loi de l’offre et de la demande. Et bien le raisonnement est similaire ici. Plus il y a de compétition qui se créé autour d’un produit de base, plus la notion de simple tendance est amenée à disparaître pour laisser place à une véritable révolution.

Car là où il y a révolution, il y a un nouveau marché pour ces sociétés. Et elles ne vont pas laisser échapper leur part du gateau sans se battre. Alors si vous êtes en phase d’analyse et avez le sentiment de tenir un produit « révolutionnaire », jetez donc un oeil à la façon dont se comportent les marques concurrentes au produit « phare » du marché. Si celles-ci s’agitent, c’est qu’il y a quelque chose d’intéressant à travailler…

Et chaque nouveauté lancée par une marque concurrent va venir alimenter votre longue traîne : nouveau produit, nouvelles informations à fournir, nouveaux problèmes rencontrés par les utilisateurs, etc… Autant d’articles potentiels pour votre site !

Un nouvel écosystème se créé autour du produit de base

La confirmation ultime qu’un produit tendance est en phase de devenir un produit révolutionnaire est la façon dont le marché se développe autour de lui. Prenons encore une fois notre exemple du Smartphone.

Au départ on parle d’un « simple » téléphone avec un écran couleur, tactile, qui vous permette de téléphone et d’écouter de la musique, le tout avec avec un design novateur. Mais aujourd’hui qu’évoque pour vous le mot « smartphone » ? Pensez à tout ce que vous avez déjà acheté (ou pensé à acheter) avec votre téléphone :

  • Internet illimité
  • Applications mobile
  • Assurance vol (ou casse)
  • Accessoires en tout genre
  • Etc…

Tout d’un coup, votre niche « smartphone » vient de se transformer en un site d’autorité majeur dédié à tout l’univers du téléphone mobile. Vous ne parlez plus seulement d’1 ou 2 modèles de téléphone, mais de 50 ou 100, avec pour chacun son lot d’accessoires, d’abonnements, de services, d’appli, etc…

Et une fois que cet écosystème est lancé, il va littéralement « nourrir » la tendance de base, créant un cercle vertueux de croissance continue de cette révolution.

Aujourd’hui, le marché des smartphones a même permis de créé de nouveaux marchés révolutionnaires. Après tout, c’est bien grâce à  votre smartphone que les objets connectés sont apparus, que certaines applications mobiles sont devenues des vecteurs de croissance pour des sociétés de services offline (AirBnb, Uber, etc…) ou que les réseaux sociaux sont devenus aussi présents dans notre vie.

Et côté monétisation ?

La principale difficulté quand on lance un site dans ce type de niche peut être celle de la monétisation :

  • Si peu de traffic, peu d’opportunités de générer une action
  • Si peu de compétition (ou de produits), peu d’annonceurs enchérissant sur Adwords et pas forcément de programme d’affiliation dédié à cette nouvelle niche.

Là encore, vous pourriez donc me rappeler mes propres conseils sur le choix d’une niche, et l’importance de valider des options de monétisation AVANT de vous lancer dans quoi que ce soit. Et je vous dirais que vous avez totalement raison. Après tout pourquoi lancer un site dans une niche avec laquelle vous ne pouvez pas générer d’argent ?

Sauf que le cas précis est un peu différent. Car si certaines niches sont totalement impossibles (ou très difficiles) à monétiser, d’autres ne le sont simplement pas ENCORE. Ce qui ne veut pas dire que tout ne va pas changer dans le futur…

Une dernière fois penchons-nous sur l’exemple des smartphones. Si à la sortie de l’iPhone je suis quasiment persuadé qu’il n’existait aucun moyen de générer des gains via la vente du téléphone en question (sauf Adsense), regardez aujourd’hui tout ce qu’il est possible de proposer sur un site de niche dédié au sujet :

  • Affiliation sur la vente d’appareils
  • Affiliation sur la vente de services : assurance, déblocage, réparation…
  • Affiliation sur la vente d’accessoires
  • Affiliation sur la vente d’abonnements
  • Affiliation sur la vente d’applications mobiles
  • Adsense (quand même)
  • Possibilité de vendre votre propre appli ou accessoires
  • Et j’en oublie certainement…

Certes tout cela n’était pas disponible au moment où nous aurions pu détecter cette niche, mais toutes ces options de monétisation se sont développées au fur et à mesure que la tendance du smartphone est devenue une révolution, et un véritable « mode de vie ».

Que retenir de tout ça ?

Que rien n’est tout blanc ou tout noir quand on démarre son activité sur Internet. Et que le marché des sites de niche est loin d’être bouché.

S’il existe des niches déjà bien installées, et donc « sûres » pour vous lancer, mais forcément probablement un peu plus concurrentielles, il en existe également des dizaines, des centaines même qui n’en sont qu’à leurs prémices, ou qui n’ont même pas encore été « découvertes ».

Et qu’en restant attentif à ces tendances parfois éphémères, vous pourriez en fait détecter une vraie lame de fond. Et en analysant les éléments introduits ci-dessus (médiatisation, concurrence, éco-système) vous devriez être capable de prendre dans le futur un pari certes un peu risqué, mais dont le potentiel pourrait s’avérer incroyable.

A condition de vous positionner à temps !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments