15

La fin d’une aventure… Le début de plein de nouvelles !

vol retourCela faisait quelques semaines que c’était “officiel”, mais ce n’est que cette semaine que j’ai vraiment ressenti la réalité de cette décision, via l’achat de mon billet retour vers la France : c’est la fin d’une aventure de plus de 4 ans aux Philippines.

Une aventure démarrée le 7 Mai 2010, avec un départ pour un stage à l’origine prévu pour 6 mois, qui s’est transformée en un premier boulot, puis un second, puis le lancement de ma propre activité. Et qui va donc prendre fin ce 12 décembre 2014.

Pourquoi partir ?

  • Famille & Amis
  • Besoin de me remettre en danger
  • Besoin de me réorganiser
  • Envie de découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes

Amis & Famille

Cela fait plus de 4 ans que je n’ai pas passé plus de 2 (3 peut être ?) semaines dans ma région natale entouré de mes amis et de ma famille. Je crois que pour eux comme pour moi, cela va être un bon bol d’air frais de pouvoir profiter de se retrouver pour une durée… légèrement plus longue 🙂 .

Ce sera le seul passage « émotion » de cet article, mais il devait être mentionné, car amis et famille ont été et seront toujours le premier soutien dans l’ensemble de mes aventures, et pour ça, MERCI, et à très vite !

Se remettre en danger

mise en dangerSe laisser porter par le confort d’une situation (trop) bien en place n’a jamais été trop de mon goût. C’est ce qui m’a poussé à démissionné une première puis une second fois en l’espace de 6 mois.

Et c’est ce qui me pousse aujourd’hui à prendre une décision assez radicale, qui est celle de quitter le pays dans lequel j’ai quasiment « tout démarré ».

Ne vous y méprenez pas, le confort c’est … confortable ! Mais j’ai le sentiment que quand tout va « trop bien », c’est là qu’on commence à se laisser aller, à perdre son focus sur les projets qui comptent pour le futur, qu’on arrête de se remettre en question.

Revenir en Europe pour quelques mois est donc un moyen pour moi de secouer tout ça, et de repartir avec une nouvelle organisation, en remettant en question ma façon de travailler actuelle, pour y trouver des améliorations à apporter. 

Se réorganiser

L’organisation. Cela n’a jamais été mon fort ! Et pourtant, je ne m’en sors pas mal du tout avec mon organisation actuelle. Mais celle-ci n’est pas optimale. Elle semble suffisante dans ma situation du moment, mais elle ne tiendra pas le coup sur le long terme. Les envies de voyage, les nouveaux projets, ceux déjà en cours,… Tout ça demande du temps. Et le meilleur moyen de gagner du temps, pour pouvoir tout faire CORRECTEMENT, c’est de mieux s’organiser.

Ne me demandez pas comment je compte m’y prendre, je n’ai pas encore la réponse. Mais cela va être un chantier majeur 🙂 .

Partir faire de nouvelles découvertes

Nouveaux pays. Nouvelles personnes. Nouvelles expériences. En faisant le « voeu » de lancer ma propre société l’an passé, j’émettais en fait le souhait de trouver un équilibre, une opportunité de sortir du carcan de la vie de bureau, des horaires de travail imposées et de la dépendance à une position géographique.

Travailler pour soi vient avec son lot de pros et de cons, mais surtout avec une liberté d’action et de mouvement inégalable. Je compte bien en profiter.

Ce que m’a appris / apporté l’expatriation

  • Mon premier boulot
  • De la maturité
  • De l’argent
  • Des opportunités, des rencontres, des découvertes
  • La certitude que vivre à l’étranger était un cadeau
  • L’envie de poursuivre l’aventure

Mon premier boulot

Oui, ces quelques années aux Philippines c’est avant tout ma première « vraie » expérience professionnelle. Merci à ceux qui m’ont fait confiance à l’époque en m’offrant ce boulot, à ceux qui m’ont fait confiance pendant mes années d’employé en me permettant de progresser comme j’ai pu le faire, et à ceux qui me font confiance aujourd’hui dans mes nouvelles « responsabilités » d’entrepreneur.

Quand je vois la difficulté que j’ai eu à obtenir ne serait-ce que des entretiens pour un job en France à l’époque à la fin de mon stage, je ne peux qu’être ravi d’avoir eu la chance de trouver aux Philippines mon premier travail. Message caché : si vous galérez en France, étudiez les opportunités à l’international…

De la maturité

Pas de fausse modestie. Travailler et vivre à l’étranger, ça vous fait grandir, probablement plus rapidement qu’en temps normal. Travailler et vivre à l’étranger n’est pas toujours facile, et les moments les plus incroyables sont parfois ternis par des moments de doute, mais au final, ce ne sont que des ingrédients pour vous aider à mieux vous connaître et à vous forger un « caractère ».

De l’argent

Non je n’ai jamais eu le statut d’expat (dommage). N’empêche que ces 4 ans en tant qu’employé m’ont quand même permis de faire de belles économies. Pas que le salaire soit formidable (même si je dois reconnaître qu’il était intéressant, surtout pour un premier boulot), mais le coût de la vie aux Philippines a bien influencé ma capacité à mettre de l’argent de côté.

Un argent qui m’a permis de prendre des risques, de voyager, de bien profiter de mon quotidien à Manille, de planter une première boîte, mais aussi de financer mes projets actuels. Je doute que j’aurais pu vivre de manière aussi confortable en France…

Des opportunités, des rencontres, des découvertes

Outre l’opportunité professionnelle du premier boulot (et du second), cette expatriation m’a aussi notamment permis de rencontrer ceux qui sont aujourd’hui mes associés sur certains de mes projets. De rencontrer des personnes qui m’ont guidé dans mes réflexions et décisions. Des personnes qui m’ont apporté de l’amour, du soutien, de l’amitié et beaucoup d’autres choses. Des personnes avec qui j’ai été découvrir des endroits exceptionnels (aux Philippines et ailleurs).

Vivre à l’étranger m’a donc donné l’opportunité de rencontrer et découvrir des personnes qui elles-même m’ont ouvert la porte à de nouvelles opportunités, rencontres et découvertes. Appelez ça un cercle vertueux !

La certitude que vivre à l’étranger était un cadeau…

Pour tout ce que je viens ce citer plus haut.

… et que je n’étais pas prêt d’arrêter !

Parce qu’une fois qu’on a pris goût à l’aventure, il est difficile de s’arrêter !

Les chiffres en 4,5 années passées aux Philippines

Petit retour chiffré, et à ne pas forcément prendre au sérieux sur cette expérience.

  • 2 : le nombre de sociétés pour lesquelles j’ai travaillé. Merci à « elles ».
  • 4 : le nombre de fois où j’ai fini dans un hôpital et que ç’a m’a coûté un doigt ou un bras ! Dengue, chute à vélo, déshydratation, infection de la gorge… Vivre à l’étranger c’est aussi ça. Pensez à votre assurance !
  • 5 : mon top 5 des destinations préférées aux Philippines. El Nido, Batanès, Mont Pulag, Oslob et Banaue.
  • 7 : comme le nombre d’appartements dans lesquels j’ai vécu en 4,5 années. Je déteste déménager. Désormais je voyage vraiment léger !
  • : comme le nombre de pays visités en Asie en 4 ans et demi. Philippines, Corée du Sud, Vietnam, Cambodge, Hong Kong, Singapour, Taïwan, Bali (Indonésie), Russie. Autant dire qu’il me reste « du travail ».
  • 21 : l’âge auquel je suis arrivé à Manille.
  • 26 : l’âge auquel je pars. Je ne sais pas si je dois le prendre comme une claque (elles sont passées où ces 5 années ?), ou me dire que c’est le plus bel âge pour partir à l’aventure.
  • 50 : comme le prix (en PHP) moyen d’une bière aux Philippines. Soit environ 1€. Mal de crâne compris.
  • 100+ : le nombre de fois où je me suis pris la tête avec un chauffeur de taxi essayant de m’arnaquer. Même après des années, et en parlant quelques mots de tagalog, rien n’y fait, on reste un touriste aux yeux des locaux.
  • Beaucoup : comme le nombre de personnes rencontrées, qui vont forcément me manquer en quittant le pays. Mais ce n’est qu’un au revoir, je serai de retour 🙂 .

Les projets

Je ne quitte pas les Philippines sans projets. Au contraire. Ils sont nombreux, et c’est la raison pour laquelle une meilleure organisation sera la bienvenue.

  • Launchfeed
  • Kjourdan.com
  • Sites de niche
  • Consulting
  • Tour de France des web entrepreneurs
  • Tour d’Europe (voyage + rencontres web)

LaunchFeed

Ce retour en Europe, c’est aussi un moyen de me rapprocher de mon partenaire sur ce projet dont j’ai encore peu parlé, mais sur lequel je compte bientôt rédiger un article : LaunchFeed.

launchfeedUne application mobile ciblant (principalement) les early adopters et permettant de découvrir en avant première les nouveaux produits lancés dans vos univers préférés.

Le bonus ? La possibilité de « noter » chaque produit pour partager avec les marques votre feedback sur leurs nouveautés. Un bon moyen de vous faire entendre !

Actuellement en phase de développement, le lancement de la bêta-test de cette application mobile est prévue pour le 22 décembre. Le site n’est pas encore terminé lui non plus, mais il permet déjà de vous inscrire pour être les premiers à venir tester notre app. Jetez-y un oeil !

Kjourdan.com

Ai-je vraiment besoin de vous présenter celui-ci ? Je compte bien poursuivre le travaille démarré ici, essayer de poster encore plus souvent, accueillir encore plus d’invités pour des podcast de qualité, plus d’études de cas, plus de conseils,…

Les sites de niche

Une quinzaine en gestion. Et 2 nouveaux en lancement. Malgré l’automatisation de la majorité des tâches, il n’en demeure pas moins que plusieurs heures par semaines sont nécessaires à la maintenance et l’enrichissement (contenu, SEO) de ceux-ci. La question de l’embauche de quelqu’un à « plein temps » pourrait d’ailleurs se poser d’ici quelques mois en fonction de la manière dont j’arrive à gérer le tout.

Je ne compte pas lancer beaucoup d’autres sites dans le futur, afin de me consacrer à ceux qui ont déjà démontré leur potentiel + les 2 en lancement qui vont demander pas mal de boulot compte tenu de l’amplitude que je souhaite leur donner (Lire le très bon article sur la différence entre sites de niche et sites d’autorité), mais sait-on jamais… J’ai toujours eu du mal à résister aux « bonnes idées ».

Le consulting

Ce qui n’était il y a encore quelques semaines qu’un lointain projet (6 mois à 1 an) de création d’une formation payante visant à accompagner ceux qui le souhaitent dans la création d’un site de niche s’est en fait transformé en une opportunité bien réelle de devenir « consultant ». Après avoir été contacté par un lecteur de ce blog, passionné, motivé, et avec une vision bien précise de ce qu’il souhaitait faire, j’ai donc décider d’accepter le challenge.

Me voilà désormais « consultant », et je dois avouer que je trouve ça très excitant, et j’espère avoir l’opportunité de conseiller et accompagner d’autres personnes dans le développement de leurs projets web dans le futur !

Un tour de France des (futurs) Web-Entrepreneurs

Celui-ci est vraiment à l’état de projet.

carte-france-departementsL’idée ? Faire un tour de France et en profiter pour rencontrer des gens comme vous qui me lisez mais aussi d’autres avec qui je n’ai encore jamais eu la chance d’échanger, et en profiter pour apprendre, découvrir, partager des expériences avec des passionnés.

Bien sûr le projet inclurait la réalisation de podcasts (ou vidéos) pour pouvoir vous inclure dans « la discussion » et continuer à partager avec vous tout ce que je découvre.

Un projet qui va demander du travail. Mais j’espère avoir la chance de pouvoir le réaliser.

Si vous êtes en France et trouvez cette idée aussi excitante que moi, laissez moi un commentaire ou envoyez moi un email, je serais ravi de vous lire, et qui sait, de vous rencontrer durant ce tour de France 🙂 .

Un tour d’Europe

Celui-ci par contre est quasiment validé.

Reste à planifier l’itinéraire exact, le budget, etc… Mais il y a de fortes chances pour que mes prochains mois (après avoir passé un peu de temps en famille bien sûr) soient dédiés à voyager à travers l’Europe.

Le choix de l’Europe par rapport à un retour en Asie (qui était mon premier choix) me semble être le plus cohérent vis à vis de mes objectifs à court terme : famille, amis, organisation, etc… Et puis après tout, il y a tellement d’endroits magnifiques dans ce coin là du monde qu’il serait bien dommage de s’en priver.

Y inclure des rencontres avec des web-entrepreneurs Européens ? Cela fera forcément partie de la réflexion…

J-15

Le compte à rebours à commencé. J’ai à la fois hâte de retrouver la France pour Noël, et une certaine appréhension de partir. Mais je sais que je pars pour de nouvelles aventures, et que les Philippines resteront toujours ma second maison. Alors c’est avec le sourire que je publie cet article 🙂 .

Comme toujours, n’hésitez pas à partager vos impressions en commentaires. Je les lirai avec plaisir !

A très bientôt.

Click Here to Leave a Comment Below 15 comments