3

PP Article 3: Monétiser son site

monetiser son siteQuatrième épisode de notre projet public N°1. Après la sélection du mot clé principal et le choix de son NDD, il est temps de réfléchir à comment on va bien pouvoir gagner de l’argent avec la niche sélectionnée. Pour être honnête, cette étape devrait même être validée avant le choix d’un nom de domaine. Car s’il n’y a pas de gain potentiel, il est inutile d’aller beaucoup plus loin !

Il existe de nombreux moyens de monétiser un site web, et je vous invite d’ailleurs à lire le très bon article sur le sujet rédigé par Xavier (qui sera d’ailleurs bientôt mon invité pour une interview) il y a quelques jours.

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est de faire matcher l’une de ces opportunités avec votre niche. Et pour notre étude de cas, de valider quel modèle je vais pouvoir choisir. 

Les options de monétisation possibles

Adsense

Pour ceux qui ont déjà lu cet article, je ne vais pas vous apprendre grand chose ici. Pour ceux qui ne l’ont pas lu, jetez-y un oeil, le sujet y est traité bien plus en détails.

Google Adsense est la solution la plus facile pour commencer à gagner de l’argent via votre site. Un compte à créer en 30 secondes, 2 ou 3 codes à placer sur le site et le tour est joué. Quelques minutes après la mise en ligne de vos blocs Adsense vous devriez voir vos premiers gains tomber.

Les avantages principaux de Google Adsense :

  • Facile à mettre en place (sans connaissance techniques)
  • Ne requiert aucune maintenance (sauf les tests que je vous recommande d’effectuer pour augmenter vos performances)
  • S’adapte à une grande majorité des niches.
  • Paie de façon régulière (pas de risque de non paiement avec Google, sauf en cas de suspension de compte…)
  • Peut être très rémunérateur SI le CPC moyen est intéressant dans votre niche
  • Est entièrement automatisé et externalisé

Mais Google Adsense a aussi son lot d’inconvénients :

  • Google Adsense n’est pas toujours rentable (voir les stats ici)
  • Chaque clic sur Adsense est un client potentiel qui quitte votre site
  • Il est impossible d’utiliser Adsense sur certaines niches pourtant rémunératrices (porno, pharma, casino…)
  • Les règles d’intégration sont plus strictes qu’elles n’en ont l’air
  • Vous ne contrôler (presque) pas les publicités diffusées sur votre site

Affiliation

Dans la continuité d’une solution facile à mettre en place et demandant peu de temps en termes de gestion, j’ai nommé l’affiliation. Idem, je vous invite à lire cet article bien plus complet sur le sujet. Mais voici dans les grandes lignes ce qu’il faut savoir sur ce mode de monétisation.

L’affiliation consiste à vous rémunérer via la promotion de produits ou de services auprès de votre audience (blog, base email, etc). Vous pouvez littéralement tout trouver / proposer en affiliation :

  • Des produits physiques : via des plateformes comme Amazon par exemple. L’avantage des produits physiques est leur coût potentiel et donc la commission que vous pourrez générer. Plusieurs de mes sites sont ainsi monétiser via la plateforme HealthAffiliatesNetwork.
  • Des produits numériques : logiciels (c’est ce que je fais en proposant Long Tail Pro), eBooks, thèmes wordpress, images, hébergement avec Bluehost, solutions d’envoi d’email, etc… Les plateformes les plus connues sont 1tpe et Clickbanck, mais de nombreux sites ont leur propre système d’affiliation disponible (liens affiliés).
  • La vente de données : un bon moyen de se rémunérer dans certains niches est de « vendre » votre audience à des annonceurs en quête de prospects qualifiés. La rémunération au lead (adresse email recrutée) est très prisée dans des domaines comme l’assurance (via des devis en ligne), la minceur, la maison, la voyance, etc… Toutes les plateformes principales proposent ce type de campagne.

Les avantages principaux de l’affiliation :

  • Pas de stock à gérer (vous vendez le produit ou le service de quelqu’un d’autre)
  • Pas de produit à créer (pour la même raison)
  • Pas de service client à manager (tout est à la charge du vendeur final)
  • Pas ou peu de coûts (sauf celui de votre site web)
  • Des paiements réguliers et garantis (à condition de choisir un programme d’affiliation solide)
  • Vous pouvez TOUT vendre (il existe des programmes d’affil pour quasiment tout ce qui existe sur le net… le meilleur comme le pire !)
  • Vous pouvez tout tracker (peu de risque de vous faire avoir, à condition de choisir un programme d’affiliation solide)
  • Vous pouvez travailler de n’importe où (pour toutes les raisons ci-dessus)

Inconvénients :

  • Nécessite une recherche plus poussée en amont pour trouver le produit et le programme d’affiliation avec qui travailler qui proposera le meilleur produit / service et les meilleurs performances en terme de conversion de votre traffic
  • Peut agir en retour de flamme si le produit / service que vous recommandez est de basse qualité. Votre audience vous fait confiance, ne la décevez pas.
  • Peut mettre du temps à payer (certains programmes ont des seuils de paiement minimum, d’autres sont assez lents à la facturation et ne paient ensuite qu’à 30 ou 60 jours).

Vente de votre propre produit ou service

Cette solution est plus adaptée si vous êtes dans le cas suivant :

  • Avez une compétence particulière et souhaitez la monétiser directement
  • Avez testé et apprécié les modèles précédents et souhaitez désormais vous amuser un peu plus avec quelque chose qui vous appartient
  • Cherchez un moyen d’augmenter vos gains en zappant les intermédiaires

C’est ce que j’ai choisi de faire sur ce site avec la mise en téléchargement de mon propre eBook, et la volonté à moyen terme de proposer une formation complète pour accompagner ceux qui le souhaitent dans leur projet de site de niche.

Cette solution implique plus de travail que les 2 précédentes.

Si vous décidez de manufacturer (ou acheter / revendre) votre propre produit, vous allez forcément devoir désormais vous attaquer à la gestion de stock, faire face aux coûts d’envoi, d’embauche d’une équipe pour répondre aux requêtes des clients, etc… Mais sur le long terme, cette solution peut s’avérer extrêmement rentable, surtout si vous maîtriser bien tous les éléments de la chaîne de création de valeur.

Si vous décidez de vendre un produit numérique (formation, ebook, podcast, logiciel), mis à part la création du produit en question et sa maintenance (notamment dans le cas d’un logiciel), la charge de travail devrait encore être assez minimale.

S’il s’agit d’un service, assurez-vous de bien pouvoir répondre à la demande. Si vous vendez vos heures de consulting par exemple, n’oubliez pas qu’une journée de fait que 24h. Définissez donc un prix et un volume horaire qui vous permette de vivre sans devenir esclave de votre produit.

Pensez à étudier les options d’automatisation de vos service. Si vous proposer une formation quelconque, essayez par exemple de vendre une version de base sous forme de eBook / package avec vidéos ne demandant aucune implication de votre part, et réservez votre temps pour des clients VIP payant un prix plus élevé pour accéder à votre temps.

Publicité

Retour à une solution simple et qui peut s’avérer très rémunératrice : la vente d’espace publicitaire sur votre site. L’idée est simple : afficher une bannière sur votre site pour promouvoir le produit / service d’un annonceur qui vous rémunère, en général au CPM (coût par mille impressions).

Certains bloggers adoptent également le modèle d’articles rémunérés. Pas de bannière à placer, mais un bel article sur un produit ou une marque, et un chèque au bout. Le système fonctionne bien si vous avez une audience importante, et une belle présence sur les réseaux sociaux.

Avantages principaux :

  • Facile à mettre en place (que ce soit pour une bannière ou un article sponsorisé)
  • Potentiellement très rémunérateur (à condition d’avoir l’audience nécessaire)

Inconvénients majeurs :

  • Il va vous falloir une sacrée audience pour commencer à gagner assez d’argent. Le modèle fonctionnant principalement au CPM, avec une moyenne de 2€ pour 1 000 impressions, je vous laisse faire le calcul du nombre de visiteurs uniques que vous devez générer pour atteindre 500 € ou plus par mois.
  • Modèle assez dépendant du marché de la publicité, pas forcément en croissance ces dernières mois… Mais tout est une question de niche, et si vous êtes suffisamment ciblé, certains annonceurs seront près à faire un effort pour bénéficier de la qualité de votre traffic.
  • Les articles sponsorisés peuvent être à double tranchant. Si ceux-ci peuvent rapporter entre 150 et 300+ euros, ils sont parfois assez décriés par les lecteurs qui se sentent « forcés ». Tout est une question de mise en forme, de style et de transparence. N’essayez pas de cacher que vous touchez de l’argent. Et n’acceptez que des produits ou services dans lesquels vous croyez vraiment afin de ne pas perdre votre crédibilité auprès de vos lecteurs.

Choisir une option RENTABLE

Maintenant que vous avez une idée des options possibles, il est temps de valider laquelle va vraiment vous permettre de gagner de l’argent avec votre site.

C’est une erreur que j’ai faite à plusieurs reprises à mes débuts et croyez-moi, avoir la bonne idée de niche, le bon NDD et le meilleur contenu du monde ne sont pas toujours suffisants pour gagner de l’argent…

Il convient d’analyser en amont plusieurs éléments :

  • Quelle va être votre audience ? Est-elle à même de payer sur Internet ?
  • Pour Adsense, quel est le CPC moyen potentiel ?
  • Pourrez-vous facilement proposer des produits / services ?

Il y a un 1 an 1/2, je lançais aux Philippines un site sur une niche à première vue extrêmement intéressante. Bon volume de recherche, compétition inexistante, contenu potentiel infini… Et en effet, il ne nous (mon associé et moi) a fallu que quelques SEMAINES pour nous positionner en 1ère page de Google, et moins de 2 mois pour obtenir la première position sur notre mot clé principal. Succès !

Capture d’écran Google Analytics (Mai 2013 à Septembre 2014)

  • Un traffic mensuel supérieur à 12 000 Visiteurs uniques
  • Une croissance régulière depuis le lancement
  • Un taux de rebond et une durée de moyenne des sessions intéressants
  • Un pic de visite à 20 000+ sur la période Noël / Nouvel An (liés à la thématique)
Monétiser son site analytics

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Mais succès uniquement d’un point de vue SEO et traffic. Car les statistiques de gains sont bien moins glorieuses….

Capture d’écran Google Adsense (Mai 2013 à Septembre 2014)

  • Une moyenne de 20€ générés par mois via Google Adsense
  • Un CTR de 0,83% (qui pourrait probablement être amélioré, mais qui n’est pas dégueu)
  • Un CPC de 0,06 €…

Disclaimer: le nombre de pages vues est légèrement supérieur à celui indiqué sur la capture d’écran Analytics car 2 ou 3 autres petits sites tournaient au même moment. Leur impact en terme de gain est cependant suffisamment faible pour ne pas biaiser l’analyse ci-dessous.

Monétiser son site analytics

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Vous avez spotté le problème ? Un CPC à 0,06 € ! Je vous arrête tout de suite, oui, on a du coup essayé plusieurs autres solutions (vente d’espace pub, affiliation, etc), mais aucune n’a permis de vraiment booster les gains. Alors qu’est ce qui n’a pas fonctionné ?

Voici quelques réponses :

  • Le CPC moyen aux Philippines sur Google est globalement extrêmement bas. Et à 0,06€, nous aurions dû dès le début nous douter que nous n’allions pas faire de miracles, à moins de générer plusieurs millions de VU par mois.
  • Notre audience consulte majoritairement internet sur mobile. Notre site n’est pas 100% responsive, et les adsense mobiles paient encore moins que les adsense web…
  • Notre audience n’a pas de carte bleue. Seul un faible % de la population locale dispose de moyens de paiements autres qu’en liquide. Ils ne sont donc pas en mesure de payer même si nous leur proposons des produits intéressants.

Conclusion : pensez plus large que simplement votre mot clé. Pensez audience. Pensez marché. Pensez long terme…

Quel choix de monétisation pour ce projet ?

On y arrive. Quel choix de monétisation ai-je fais pour ce projet public ? AMAZON !

Je vous explique pourquoi :

  • J’ai sélectionnée une niche dans le domaine des animaux (exclusivité 🙂 )
  • Mon mot clé principal est le nom d’un produit physique utilisé dans cette niche.
  • Il me semble difficile de créer mon propre produit (physique ou numérique, comme un eBook) sur cette niche.
  • Il me sera impossible à court terme de vendre de l’espace publicitaire sur le site (traffic trop faible). Pourquoi pas plus tard selon la croissance.
  • Le CPC moyen Adsense sur ce mot clé est inférieur à 1€ (mais supérieur à 0,75€). Il reste donc une option envisageable que je testerais, mais sans trop y croire. J’espère me tromper !
  • Ce produit est vendu sur Amazon. Si le % de rémunération reste faible (4% à priori…), je devrais tout de même pouvoir toucher entre 2 et 4€ par vente de ce type de produit.
  • La rémunération offerte par Amazon monte jusqu’à 12% (déjà plus intéressant) sur d’autres catégories de produits. Je mise donc également sur le système de cookie Amazon pour booster mes revenus via les articles achetés par mes visiteurs sur Amazon.
  • Amazon offre des taux de conversions assez intéressants (supérieurs à 3%).
  • Je vise le marché Français, donc aucun souci pour le paiement en ligne.

J’ai également noté qu’un ou deux sites spécialisés proposent leurs produits en affiliation via la plateforme NetAffiliation. Il est donc probable que je teste les 2 pour comparer les taux de conversion. Mais pour le lancement, je vais faire confiance à Amazon, car plus facile à mettre en place et offrant plus d’options de gains grâce à son système de cookies.

A voir si le site spécialisé permet ou non d’obtenir une conversion supérieur via un environnement plus « animalier ». Les tests nous le diront.

Rendez-vous début de semaine prochaine pour le lancement officiel du site. J’y dévoilerai l’URL, et reprendrai en détail les raisons qui m’ont poussé à le choisir. Je détaillerai également les prochaines étapes de notre plan d’action : contenu, SEO, ect…

D’ici là, bonne fin de semaine et bon week end. Pour ma part ce sera Wakeboard. Et vous ?

Click Here to Leave a Comment Below 3 comments