90% de vos concurrents d’aujourd’hui auront disparu demain

concurrenceC’est le constat frappant (et excitant !) que j’ai fait cette semaine. En vous lançant aujourd’hui en même temps que 9 autres personnes dans un projet de site de niche (ou de blog), la grande majorité d’entre vous aura abandonné d’ici moins d’un an.

Pour ceux qui me suivent régulièrement, vous savez que j’ai lancé cette semaine mon premier projet public, projet durant lequel je prévois de créer un site de niche de A à Z, en partageant l’ensemble des étapes, statistiques et gains. L’objectif est d’ajouter un nouveau site à mon portfolio, qui devra générer environ 500€ par mois, et cela sous 6 à 8 mois.

C’est cette durée de 6 à 8 mois qui a fait tiquer quelques uns d’entre vous.

Pourquoi autant de temps ? Comment avoir la patience d’attendre aussi longtemps ? Aucun moyen d’accélérer le processus ? Je réponds à toutes ces questions aujourd’hui.

Pourquoi 6 à 8 mois

Tout simplement car c’est la durée moyenne nécessaire pour commencer à être référencé correctement par Google quand on lance un nouveau site. Cela ne veut pas dire que votre site ne sera pas du tout trouvable sur le moteur de recherche, mais ses positions seront naturellement limitées par l’algorithme de Google.

Exemple site 1 : lancé en Janvier 2013, il aura fallu 6 ou 7 mois à ce site pour voir un vrai pic de traffic. Comme vous le voyez, cela ne veut pas dire qu’il ne se passait absolument rien AVANT. Mais le bond a été significatif dès le 6ème mois écoule, passant en l’espace de 3 mois de moins de 300 à plus de 1 500 VU par mois.

Site 1

Cliquez pour agrandir l’image

Cette durée augmente au fur et à mesure. Il y a quelques années, il était possible de ranker en quelques jours ou semaines. Aujourd’hui, à part si vous vous lancez sur un mot clé totalement neuf (une nouvelle marque, un nouveau produit), sur un marché encore peu mature, ou en utilisant des méthodes de référencement grey ou back hat, vous passerez probablement par la case « sandbox » de Google.

La Sandbox de Google est généralement associée à des pénalités. Et la « jeunesse » est une sorte de pénalité quand on lance un nouveau site, surtout avec un nom de domaine sans historique. Sauf que contrairement à d’autres pénalités, elle ne peut pas être levée. La patience est donc votre arme numéro 1 face à ça.

Comment avoir la patience d’attendre aussi longtemps ?

Ce n’est pas une course. Le site sur lequel je travaille est un projet long terme, censé me rapporter 500 € par mois (ou plus !) durant des années, et ça sans avoir à y toucher ou presque (la seule chose que j’ai prévu de faire une fois que le site tournera sera d’y ajouter 2 ou 3 fois par mois un nouvel article pour maintenir un niveau de fraîcheur vis à vis de Google).

Attendre 6 mois pour y arriver n’est donc pas un drame.

Aucun moyen d’accélérer le processus ?

Accélérer le processus de ranking sur Google : non. Sauf en employant des techniques de SEO grey ou black hat. Tout dépend de votre objectif. J’ai choisi de travailler sur des sites avec une vision long terme. Mon objectif est de construire des sites qui continueront de me rapporter de l’argent d’ici quelques années et cela avec un minimum d’entretien.

Il est possible de ranker un site totalement en spam, mais celui-ci sera sans aucun doute « tué » par Google à sa prochaine update d’algorithme. Si vous optez sur cette stratégie, choisissez donc des niches très rémunératrices car le but est de faire un maximum d’argent dans le minimum de temps accordé par Google, avant de devoir tout recommencer à zéro.

Accélérer la génération de traffic vers votre site sans attendre Google : oui. Réseaux sociaux, achat de traffic, vous pouvez bien entendu trouver d’autres moyens d’attirer des visiteurs vers votre site.

P.S. : je ne couvrirai pas ces stratégies lors de cette étude de cas car j’ai fais le choix de créer un site 100% auto-suffisant. C’est à dire qu’il n’impliquera aucune action de ma part (sauf ajout de contenu régulier) pour générer du traffic et des revenus. Objectif revenu passif.

Que faire en attendant ?

Poster du contenu !

Ce n’est pas parce que Google a mis votre site en « stand-by » dans son algorithme qu’il vous a complètement oublié. En continuant à poster régulièrement du contenu (de qualité !) vous montrez à Google que votre site est bien vivant.

Et le jour où la « sanction » de la jeunesse sera levée, l’ensemble de votre site bénéficiera du « boost » de Google.

Exemple site 2 : lancé en Avril 2013, j’y ai posté plus de 40 articles en l’espace de 3 mois. Comme l’exemple 1, le site a connu une croissance faible mais régulière durant ses 6 premiers mois, passant de 0 à 700 visiteurs uniques par mois entre Avril et Août (5 mois). Le boost est survenu dès Septembre. De 700 à plus de 2 000 visiteurs uniques d’un mois à l’autre. Depuis, la croissance s’est poursuivie, jusqu’à atteindre 13 000+ visiteurs par mois.

(Vous noterez la saisonnalité qui a impacté le traffic en Juin et Juillet de cette année.)

site 2

Cliquez pour agrandir l’image

C’est en fait la seule règle de SEO que je conseille : poster du contenu de qualité, régulièrement. En poursuivant vos efforts dans la durée, vous maintiendrez vos positions et continuerez à attirer de nouveaux visiteurs via de nouveaux mots clés longue traîne. C’est ce que j’ai fais avec le site présenté ci-dessus, et c’est aujourd’hui le site qui me rapporte le plus.

Et pourquoi ne pas lancer un autre site en attendant ? 500 € c’est bien, mais cela ne sera pas suffisant pour en vivre. Alors plutôt que de tourner en rond pendant les 6 prochains mois, fixez-vous un objectif de lancer 1 site par mois ou tous les 2 mois.

Ainsi, lorsque le premier commencera à payer, vous aurez déjà lancé la machine pour 2, 3 voire plus sites supplémentaires qui viendront additionner leurs revenus avec votre premier projet.

Alors pourquoi 90% de vos concurrents d’aujourd’hui auront disparu demain ?

Parce que face à ces 6 ou 8 mois, 90% d’entre eux n’auront pas eu la patience d’attendre, et la motivation de continuer à travailler sur leur site. 90% d’entre eux se seront découragés face à l’absence de croissance (traffic et revenus).

90% d’entre eux ne profiteront donc jamais du travail effectué en premier lieu et verront leur site doucement mais sûrement plonger dans les profondeurs de Google.

Alors ne faites pas cette erreur. N’abandonnez pas par impatience. Ayez une vision long terme. Vous travaillez pour obtenir une indépendance financière solide et durable, pas pour faire un coup d’éclat.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments